Je prends quoi à la plage ?

Nous les filles, on est toutes les mêmes. Chaque année avant de partir à la mer on passe des heures à faire un sac, pour finir par se rendre compte, une fois les pieds dans l’eau, qu’on a oublié la moitié de nos affaires. “Style Papers” a décidé de prendre les choses en main et de venir en aide à toutes les âmes égarées.

Dans mon sac, je mets :


De la crème solaire et de l’après soleil. Je n’ai pas besoin de vous vanter leurs mérites, mais, pour celles qui hésiteraient encore, allez faire un tour du côté de Nice et admirez les sexagénaires folles de soleil mais réticentes à la crème. Ça devrait vous convaincre !

Un paréo. Parce que le maillot ne suffit pas à calmer notre boulimie de shopping, on se lâche sur les accessoires. Et le must reste encore et toujours le paréo !

Plusieurs serviettes, car n’en prendre qu’une revient à dire que celle qui sera délicatement posée sur le sable et donc recouverte de tout est n’importe quoi, sera aussi celle qui vous sèchera après un bon bain. Hummm, ça donne envie….

Un Ipod. Jusqu’ici le meilleur moyen trouvé pour occulter les parents qui crient sur leurs enfants, les jeunes qui parlent fort et le traditionnel vendeur de beignets.

Des magazines et un stylo. En vacances on débranche le cerveau, mais une après midi à la mer sans tests du style “Avec qui vais-je finir l’été ?” c’est presque immoral.

Une bouteille d’eau, surtout si comme moi vous adorez boire la tasse et vous retrouver avec du sable coincé entre les dents.

Des lunettes de soleil. Outre leur protection elles donnent aussi la possibilité de mater tout ce qui bouge sans être vu : “Les mouettes sont vraiment superbes cette année !”

Des élastiques, car personne n’a encore trouvé le secret du brushing qui tient dans l’eau. Par conséquent, les élastiques sont le plus sûr moyen de garder un semblant de dignité capillaire après une baignade.

Un encas. Parce qu’on ne raffole pas toutes du beignet au chocolat coincé au soleil depuis des heures ou de la glace fondue, on n’hésite pas à se la jouer un brin campeur en emportant de quoi se requinquer. Cela dit, aillez la main légère, le sandwich jambon-beurre c’est pas ce qu’il y a de plus glamour, même à la plage.

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>