La fishtail skirt

Voici un nom étrange pour une tendance qui risque de faire des émules parmi les fashionistas cet été. Alors qu’est-ce que c’est ? Littéralement, une jupe queue de poisson. D’un point de vue mode, une jupe de type rétro serrée au niveau des cuisses et évasée sur les mollets à partir des genoux. Courte ou longue, elle impose une certaine grammaire à l’esthétique bien affirmée. Mais comment la porter sans risquer le fashion faux-pa s? Concrètement, on ne va pas s’attarder sur la version longue sauf si vous prévoyez d’assister à un mariage. D’ici là on se concentre plutôt sur la version courte, pas si évidente que cela. Alors voici les trois règles à respecter.

1. D’abord parce que son port nécessite de jambes longues et galbées. Si les vôtres ne le sont pas,  eh bien trichez ! Comment ? Mettez des tallons très hauts et accentuez la taille haute avec une grosse ceinture.

2. Les volants. Certes, l’effet volant est indissociable de la fishtail skirt, mais de là à ressembler à falbala , il n’y a qu’ un pas que nous ne franchirons pas par respect pour la mode. Alors, on évite la surcharge de ce côté là.

3. Soulignez la silhouette. Comment ? Aussi contradictoire que cela puisse paraître en assumant la queue de poisson. Alors pour cela une seule règle, portez un bustier court voire un bandeau. Hors de question de s’affubler d’un quelconque top vulgaire et informe qui viendrait gâcher cette belle dégaine rétro.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>