Catégories

Comment nettoyer une montre Decathlon ?

Comment nettoyer une montre Decathlon ?

TORONTO — Bradley Beal a marqué 23 points, Harrell de Montréal 22, et les Wizards de Washington ont gâché le retour tant attendu des Raptors à Toronto avec une victoire de 98-83, mercredi.

Fred VanVleet et la recrue Scottie Barnes ont cumulé 12 points chacun pour se hisser au sommet de Toronto. OG Anunoby a récolté 11 points et 10 rebonds, tandis que Goran Dragic et Khem Birch, originaire de Montréal, ont chacun obtenu neuf points.

A voir aussi : Pourquoi j'ai de la cellulite sur les cuisses ?

L’anticipation était très forte avant le premier match de saison régulière des Raptors à l’aréna Banque Scotia en 600 jours.

Mais les Raptors en reconstruction, sans le vétéran Kyle Lowry pour la première fois en une décennie, ont eu du mal dès le coup de sifflet d’ouverture. Ils ont suivi de 20 points en première mi-temps. L’écart est passé à 29 au troisième trimestre.

Lire également : Qui a inventé la montre à gousset ?

Une tentative de retour fougueuse, déclenchée par la recrue Dalano Banton, originaire de Toronto, a finalement donné aux fans une raison de se réjouir. Banton est entré dans le match alors qu’il restait 25 secondes à faire au troisième à ses débuts en NBA, et a rapidement fait tomber un buzzer-battant trois de 49 pieds à a trancher l’avance des Wizards à 81-59 avec un quart à jouer.

Un dunk de Birch, originaire de Montréal, a ponctué une descente des Raptors 11-4 qui les a tirés à moins de 15 points, et a donné vie à la foule de 19 800 personnes, dont Drake et le champion olympique de décathlon Damian Warner.

Anunoby s’est connecté sur un trois points avec 4:28 à jouer, ce qui a réduit la différence à 13. Un lancer franc de Barnes a fait un match de 10 points, mais c’était aussi proche que possible.

Les Raptors, qui sont toujours sans Pascal Siakam qui se remet d’une opération à l’épaule, ont été dispersés sur le côté offensif pendant les trois premiers quarts, lançant trois points hors cible — ils étaient 4 en 25 à distance avant le quatrième quart — et perdant des chances de bris rapides.

Ce qu’il faut retenir, c’est que ces Raptors ont un long chemin à parcourir. Mais par une bonne nuit, ils pourraient être amusants à regarder.

Ils ont tiré un nombre horrible de 30,9 % la nuit, 20,6 % de derrière l’arc. Washington, quant à lui, a tiré à 45 % du terrain.

Il ne reste que quatre Raptors de la formation qui a joué à Toronto le 28 février 2020, un match contre Charlotte que seule l’histoire a rendu mémorable. Le COVID-19 a fermé la NBA moins de deux semaines plus tard.

La saison dernière, les restrictions frontalières et les protocoles COVID-19 ont forcé les Raptors à appeler l’Amalie Arena de Tampa, en Floride, chez eux — mais c’était un mauvais substitut à la réalité. Ils étaient la seule équipe de la NBA forcée de jouer en dehors de leur marché.

Les Raptors ont obtenu une capacité de 50 % à la Banque Scotia pour la pré-saison, obtenant le feu vert du gouvernement de l’Ontario le 12 octobre pour une foule complète.

La cérémonie d’avant-match émouvante a présenté un poème « We Back », écrit par Hannah Flores. Le rappeur Kardinal Offishall a interprété « The Anthem », son ode emblématique à Toronto.

Banton, qui a grandi dans le quartier torontois de Rexdale — il est le premier Canadien jamais repêché par les Raptors — n’a pas pu contenir son énorme sourire lors des introductions des joueurs.

VanVleet a été accueilli par une ovation rauque lorsqu’il a pris le micro au court central. Il a remercié la foule pour son soutien, déclarant « Nous sommes tous excités par cette année, alors commençons ça de la bonne façon ».

Washington avait d’autres idées.

Les Raptors ont connu un début difficile, tirant 29,2 pour cent au premier quart pour se classer 26-18 avant le deuxième quart.

Ils ont été encore plus chancelants au deuxième quart, et lorsque Raul Neto a marqué sur un layup inversé alors qu’il restait 3:47 à faire en demie, les Wizards ont augmenté de 20 points. Washington menait 57-37 avant la pause de la mi-temps.

Les Raptors sont à Boston vendredi, puis rentrent chez eux pour accueillir les Mavericks de Dallas samedi.

Ce rapport de La Presse canadienne a été publié pour la première fois le 20 octobre 2021.

Lori Ewing, La Presse Canadienne

Articles similaires

Lire aussi x

Show Buttons
Hide Buttons