Le kalari, késako ?

Ça nous replonge dans une ambiance « soleil et sable fin » mais qu’est-ce que c’est ?

Un savant mélange de yoga et de postures de combat à la gestuelle animale. Grrrrrrrrr.

Comment ça se passe ?

Dans une atmosphère apaisante parfumée à l’encens et tamisée, on commence par une série d’exercices de respiration et d’étirement.

Le but ?

Déconnecter l’esprit du corps. Ceci étant, commence alors toute une série de mouvements basés sur les différentes postures animales (terrestres et aériennes). Pour ce faire, on s’inspire des mouvements primitifs de l’homme que les animaux ont conservé afin de faire fonctionner les muscles profonds trop peu sollicites dans la vie quotidienne.

Résultat ?

On découvre des muscles jusqu’alors inconnus au bataillon et tout ceci entre contorsions ridicules et postures abracadabrantesques qui finalement se laissent apprivoiser assez facilement. 1h30 plus tard et une chorégraphie à l’esthétique plus que douteuse pour la néophyte que je suis ainsi qu’ une salutation à la vie animale, me voici avec un corps tonifié, une silhouette de sylphide (faut pas rêver ! Il faut une pratique régulière pour un résultat à long terme) et une structure musculaire en pleine mutation (j’ai des nouveaux muscles !).

Et tout cela sans un effort particulièrement intense. Elle n’est pas belle ma vie ? Adeptes du cardio et autres barbaries, passez votre chemin !

Comment ça coute ?

50 euros la journée découverte.

Où le faire ?

L’usine à Beaubourg 16 rue Quincampoix 75004 Paris.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>